La trépidante histoire de mes cheveux

Après la trépidante histoire de mes ongles, voici la version capillaire ;)
C'est parti!

La fille cachée du Cousin Machin!

Lorsque je suis rentrée en France, après une année passée en Asie, mes cheveux étaient gras, ce qui n'était pas le cas auparavant, concrètement je pense que la chaleur et l'humidité du climat taiwanais ne leur avait pas plu du tout (mon cheveu tout comme le reste de ma petite personne aime le froid, j'aurais mieux fait de partir en Laponie!).
J'étais donc obligée de laver mes cheveux tous les 2 jours pour réussir à ressembler à quelque chose et ça, moi, j'aime pas!
J'ai donc pris le taureau par les cornes et acheter mon tout premier shampooing pour cheveux gras.

J'ai opté pour le shampooing bio au vinaigre de Romarin de Cattier, j'ai commencé le traitement de choc en utilisant uniquement ce shampooing et en m'efforçant d'espacer le lavage d'un jour supplémentaire.
Au bout de 2 mois, non seulement je pouvais attendre 3 à 4 jours entre chaque shampooing mais en plus j'étais passée de fille perdue, cheveux gras (v'la les références!) à cheveux normaux aux racines regraissant un peu vite, et ça, ma bonne dame, ça fait toute la différence!


Après ce résultat, j'ai décidé de continuer d'utiliser ce shampooing mais désormais en alternance avec un shampooing cheveux normaux.

Actuellement, j'utilise le shampooing brillance au lait de coco et orange bio de la marque Santé, il a un délicieuse odeur d'orange, ne graisse pas mes cheveux et les laisse visiblement en bonne santé.

Au sujet de l'effet brillance, petite précision, si vous êtes habituées aux shampooings pleins de silicone qui donnent limite un effet plastique aux cheveux, vous risquez d'être surprise si vous passez un jour à des shampooings plus naturels, lorsque ceux-ci indiquent un effet brillance, il s'agit plus d'apporter à vos cheveux un aspect sain et en pleine forme que le fameux effet ultra glossy façon pub L'Oréal!


Après le shampooing je n'utilise ni masque, ni après-shampooing. Mes cheveux sèchent simplement à l'air libre, jamais de sèche-cheveux, fer à lisser, à friser ou à ce que vous voulez :)

Toutes les 2 à 3 semaines environ, j'applique sur les pointes un peu d'huile végétale, monoï, jojoba, argan, ce qui me tombe sous la main, je laisse poser au minimum 2 heures avant le shampooing, ça peut aller jusqu'à une nuit entière si besoin est, mes pointes restent ainsi bien hydratées!

Enfin, tous les 2 à 3 mois, mes cheveux ont droit à un henné neutre. Le henné neutre contrairement au henné naturel ne colore pas les cheveux, il s'agit d'un soin qui apporte brillance et volume tout en purifiant le cuir chevelu, cependant tout comme le henné naturel, vous ne pouvez pas l'utiliser si vos cheveux ont subi une coloration chimique récemment.
Je n'entre pas dans le détail de la préparation, vous trouverez tout cela très bien expliqué dans cet article du blog d'Isabelle.
Sachez seulement que je le prépare non pas avec de l'eau mais avec de la bière, et j'y ajoute au choix miel, huile végétale ou yaourt pour éviter le côté desséchant que peut avoir le henné!


Comme vous pouvez le constater, ma routine capillaire est très axée sur le naturel et la simplicité, au cours des années je me suis rendue compte que c'est ce qui convenait le mieux à la fois à mes cheveux et à ma peau, de plus, étant écolo dans l'âme, j'aime qu'il y ait une certaine cohérence entre ce que je pense et ce que je fais au quotidien!

Shampooing cheveux gras au vinaigre de romarin de Cattier, 6.29€ les 250 ml sur Oonéa.com
Shampooing Brillance au lait de coco et à l'orange bio de Santé, 5.59€ les 200 ml sur Oonéa.com (ce produit m'a été envoyé gratuitement pour revue)
Henné neutre en poudre, 2.90€ les 250 g chez Aroma-zone
J'achète également mes huiles végétales bio chez Aroma-zone.
Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'indiquer le prix de la bière que j'utilise pour préparer mon henné :D
SHARE:

8 commentaires

  1. Finalement le naturel c'est ce qu'il y a de mieux pour les cheveux !
    Moi aussi je me suis laissée happée par la joie du silicone lorsque les premiers produits sont sortis.. c'était magique !
    Maintenant je reviens à du plus naturel mais j'alterne il faut dire.

    RépondreSupprimer
  2. @Fanny: le principal problème avec le silicone c'est qu'il agit comme un "cache misère", en apparence tu as de beaux cheveux, mais sous la couche de silicone, ils sont de plus en plus abîmés! Pour moi, c'est un peu comme choisir d'utiliser un fond de teint ultra couvrant plutôt que de soigner sa peau!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Je confirme, il n'y a pas mieux que le naturel pour embellir et fortifier ses cheveux. :)

    RépondreSupprimer
  4. @Ava; Tout à fait! Testé et approuvé ;)

    RépondreSupprimer
  5. Chez moi, le henné neutre a été une cata : ca m'a super dessécher les cheveux :(
    J'avais pourtant ajouter des HV au mélange...

    RépondreSupprimer
  6. @Marina B. : C'est vrai que le henné ne convient malheureusement pas à tous les types de cheveux mieux vaut éviter si les cheveux ont tendance à être un peu secs!

    RépondreSupprimer
  7. Très longtemps après la bataille, j'ai une petite question. J'aime beaucoup les colos logona, je fais souvent noisette cuivrée. Comment doses-tu la bière ? Est-elle chaude ou froide ? Cela me tente bien d'essayer :)

    RépondreSupprimer
  8. Je connais le climat asiatique, j'ai été en Corée du Sud pendant la mousson (pluie et chaleur), j'étais obligée de laver mes cheveux tous les 2 jours car ils graissaient vite. En France, je me lave les cheveux tous les 3-4 jours. Pour mes cheveux gras, je met quelques gouttes d'huile essentielle de citron dans mon shampoing. je fais un masque à l'argile verte 1 fois par mois.

    RépondreSupprimer

© Mei Ling. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig