Just a little Flower Power song...



La nostalgie des années 60 est un phénomène fascinant, en général, les personnes qui sont les plus nostalgiques de cette période sont celles qui ne l'ont pas vécue, comme moi!

Pourtant je ne pense pas avoir une vision idéalisée de ces années, seulement pour moi, 1967 et le Summer of Love, c'est la toute dernière flambée d'espoir, une époque où des milliers de jeunes pensaient encore pouvoir changer le monde.
Une utopie qui fait cruellement défaut à ma génération et celles qui suivent, les rêves se sont envolés et l'atterrissage a été rude!

Remarquez, ce n'est pas parce que l'on sait que l'on ne pourra pas changer le monde qu'il faut arrêter d'essayer!
SHARE:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

© Mei Ling. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig