Le Scarabée du week-end



Juin 1966, Paul McCartney achète une ferme à moitié délabrée sur la côte ouest de l'Ecosse.
Située dans un endroit totalement isolée, High Park Farm lui offre un refuge face à la folie BeatleMania qui règne à Londres.
Il entreprend de réparer la maison lui-même, et c'est ce qu'il raconte dans cette chanson, les joies du bricolage ^_^

Ce qui est amusant, c'est qu'à l'époque aucun journaliste ne parvient à s'imaginer Paul tenant un marteau, la presse préfère alors interpréter cette chanson comme une apologie de la drogue!

En effet, l'expression "Fixing A Hole" a 2 traductions possibles, d'un côté, la plus simple, "réparer un trou" et de l'autre "se faire un fix, une injection d'héroïne"!

Et voilà comment on passe de Monsieur Bricolage à Trainspotting!
SHARE:

3 commentaires

  1. Hé hé, Paulo en Mr Bricolage... j'ai presque le même à la maison ;)
    Les musicos, quand ça bricole, c'est pas beau à voir... mais c'est rigolo !!!

    RépondreSupprimer
  2. @Arsinoe: Sinon tu as aussi le geek qui tient un marteau! Y a des vidéos Youtube qui se perdent ;)

    RépondreSupprimer

© Mei Ling. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig