Le Scarabée du week-end se prend pour un Morse ...



I Am The Walrus est en fait un amalgame de 3 idées de chansons sur lesquelles John travaillait.
La première était inspirée par le son d'une sirène de police et commencait par les mots Mis-ter Ci-ty police-man et se poursuivait sur le rythme de la sirène.
La deuxième, plus bucolique, parlait de son jardin de Weybridge.
Et enfin, dans la troisième, totalement dans la tradition du non-sens anglais, il était question d'être assis sur un flocon d'avoine.

John ne savait pas quoi faire de ces morceaux de chansons inachevées lorsqu'il reçut une lettre d'un élève de l'école du village de Quarry Bank lui expliquant que l'un des professeurs d'anglais faisait analyser en cours les paroles des chansons des Beatles.
L'idée amusa beaucoup John qui décida d'embrouiller les gens en composant une chanson pleine d'idées incohérentes et absurdes.
SHARE:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

© Mei Ling. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig